mar. Oct 26th, 2021

 

Acheter un véhicule d’occasion sans se tromper n’est pas une chose aisée. En effet, le marché est important et les voitures sont légion. Certaines bonnes affaires cachent en fait des vices, alors que les prix d’autres voitures sont gonflés artificiellement. Il faut donc faire attention lorsque l’on souhaite acquérir une voiture d’occasion. Présentation des erreurs les plus courantes.

 

1ère erreur : Ne pas négocier le prix

La première erreur à éviter lors d’un achat de pièce d’occasion est de ne pas négocier le prix. Comme pour tout produit vendu d’occasion, il est toujours possible de négocier, même quand le vendeur stipule qu’il ne le souhaite pas. Si la voiture vous semble trop chère, alors il faudra toujours négocier. A l’inverse, si elle vous semble trop peu chère, c’est peut-être qu’il y a anguille sous roche. Dans tous les cas, l’Argus reste votre première source d’information sur les prix des véhicules d’occasion. Consultez cette page pour en savoir plus.

 

2ème erreur : oublier d’examiner l’intérieur du véhicule

Bien souvent, les personnes souhaitant acheter un véhicule d’occasion se limitent à inspecter l’extérieur du véhicule, c’est-à-dire l’état des pneus ou la carrosserie. Cependant, l’intérieur doit aussi être examiné scrupuleusement. Bien des parties intérieures peuvent être endommagées. Ainsi, toujours vérifier l’état de salubrité du véhicule, par exemple s’il y a des tâches. De même, vérifiez également l’état des sièges et leur réglage, les rétroviseurs, le tableau de bord ainsi que les divers accessoires (climatisation, radio, etc.)

 

3ème erreur : ne pas vérifier les papiers du véhicule

Les papiers du véhicule sont en quelque sorte sa carte d’identité. Il est préférable de demander au vendeur particulier ses propres papiers d’identité afin de les comparer avec ceux de la voiture en vente. S’ils ne correspondent pas, alors l’origine de la voiture est incertaine, et vous ne devriez pas l’acheter. Demandez également à voir les différents contrôles techniques afin d’étudier le passé de la voiture. Vous devriez avoir un bon aperçu des réparations effectuées par le passé afin de connaître ses éventuelles faiblesses. 4ème erreur : ne faire qu’un petit tour avec le véhicule Il va de soit que vous essaierez la voiture si vous êtes intéressé. Mais il ne faut pas se limiter à un petit tour de voiture dans un parking ! Afin de bien jauger l’état de la voiture, il est conseillé de tester différentes manœuvres avec le véhicule, ainsi que de rouler sur différents terrains. S’il est possible de conduire sous la pluie afin de voir comment la voiture réagit sous ce genre de condition météorologique, alors cela est un grand plus.

 

 

 

 

 

 

Ce site vous donnera plus d’informations.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *