sam. Sep 18th, 2021
huile moteur

Le bon choix pour maintenir le moteur de votre voiture en parfait état de marche est certainement celui recommandé par les constructeurs automobiles dans le manuel d’utilisation fourni avec tous les véhicules. Il est bien connu que chaque moteur a besoin d’un lubrifiant aux spécifications appropriées, et c’est pourquoi les fabricants indiquent toujours dans le livret d’utilisation et d’entretien le type d’huile à utiliser.

Les spécifications de l’huile moteur pour votre voiture

Les spécifications sont très importantes car elles établissent les exigences minimales auxquelles le lubrifiant doit répondre pour être adapté au moteur dans lequel il est utilisé. Important : une ou plusieurs spécifications de référence sont indiquées dans le livret d’utilisation et d’entretien du véhicule. Cela signifie qu’un lubrifiant ayant des spécifications identiques ou supérieures est nécessaire pour le type de moteur indiqué.

Les viscosités indiquées dans les brochures, si elles ne sont pas les spécifications du fabricant, peuvent être considérées comme indicatives. En effet, le choix de la bonne viscosité dépend non seulement du type de moteur mais aussi d’autres facteurs tels que le style de conduite, la température extérieure, etc.

En ce qui concerne le nom de la marque, il s’agit principalement d’accords commerciaux entre les constructeurs automobiles et les producteurs d’huile moteur. Nous vous conseillons donc de demander des conseils aux fabricants comme par exemple sur Costa automobiles pour identifier les viscosités indiquées et identifier les spécifications requises afin de choisir l’huile moteur la plus adaptée.

Vérification des niveaux d’huile moteur

La principale fonction d’une huile moteur est de garantir l’efficacité du moteur et de le protéger contre l’usure et la friction. C’est pourquoi, en plus de la vidange, il est important de vérifier périodiquement le niveau d’huile et de faire l’appoint s’il est tombé en dessous du niveau minimum. Il existe différents systèmes de contrôle du niveau d’huile moteur, qui varient également en fonction du véhicule.

Jauge à huile : C’est certainement le système le plus courant et le plus utilisé. Pour contrôler le niveau de lubrifiant, il est nécessaire de retirer la jauge lorsque le moteur est froid, de nettoyer l’extrémité, de l’insérer à nouveau et de la réinsérer. Le repère libéré par l’huile doit être positionné entre les repères minimum et maximum présents, ou s’il n’y a qu’un seul repère, le niveau ne doit pas le dépasser.

Hublot : Présent sur certains modèles de deux-roues, il comporte une fenêtre transparente à travers laquelle on peut voir le niveau d’huile moteur.

Bac transparent : Particulièrement utilisé pour les systèmes à refroidissement liquide, il permet de mesurer le niveau d’huile en indiquant les deux niveaux maximum et minimum.

Cuvette transparente avec flotteur : Utilisée dans certains véhicules à deux temps, la cuvette comporte un repère maximum, un flotteur et un voyant d’huile pour le niveau minimum.

Quel que soit le système utilisé, il est conseillé de se rappeler que le contrôle du niveau d’huile moteur doit toujours être effectué lorsque le moteur est froid. Nous vous recommandons donc d’éteindre le véhicule et d’attendre quelques minutes avant de le contrôler, car la pression pourrait être trompeuse et faire croire que le niveau d’huile est plus élevé qu’il ne l’est réellement. Garez le véhicule sur un terrain plat, vérifiez le niveau d’huile et faites l’appoint si nécessaire. À ce stade, il est important de ne pas oublier d’utiliser le même type d’huile que celui qui est déjà présent.

Changement d’huile moteur : comment et quand

On pense souvent que la vidange de l’huile moteur est une opération rapide et facile qui peut être effectuée de manière autonome sans l’aide d’un personnel spécialisé, mais en réalité ce n’est pas le cas et si l’opération n’est pas effectuée correctement, elle peut causer des dommages considérables au moteur. Pour cette raison, nous vous recommandons de contacter un atelier ou un mécanicien de confiance. En ce qui concerne les intervalles de changement d’huile, consultez le manuel du propriétaire fourni avec le véhicule. Cependant, de nombreuses voitures sont équipées d’un ordinateur de bord qui rappelle au conducteur quand il est temps de changer l’huile.

Additifs pour huile de moteur : que faut-il savoir ?

Partons du principe qu’il existe de nombreux types différents d’additifs pour huile moteur et que chacun d’entre eux peut avoir des caractéristiques qui conviennent à une voiture et qui ne conviennent absolument pas à une autre. D’une manière générale, on peut dire qu’un bon additif huile moteur est capable de soutenir les lubrifiants qui circulent normalement dans le moteur dans leur fonction principale. L’additif contribue à protéger les pièces mécaniques de l’inévitable corrosion générée par l’utilisation et améliore donc les performances générales du véhicule.

Le produit contribue également à rendre l’utilisation de carburants aux formules écologiques plus supportable pour les véhicules, ces mêmes formules qui, d’une certaine manière, contribuent à une usure plus rapide des injecteurs. En outre, ce précieux fluide peut décomposer tous les résidus solides qui se forment inévitablement à la suite de la combustion à l’intérieur du moteur à chaque démarrage. Cela ne signifie pas, bien sûr, que les composants du moteur ou de toute autre partie de la voiture dureront éternellement, mais simplement plus longtemps, beaucoup plus longtemps.

Plus d’informations pour votre voiture? visitez ce site.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *