sam. Sep 18th, 2021
cimetières en France

Un de vos proches vient-il de décéder ? Qu’il soit décédé loin ou près de son lieu de résidence, il vous faut faire quoi que ce soit pour l’emmener dans le cimetière où vous pouvez l’inhumer. N’avez-vous aucune idée de ce que vous devez faire pour trouver rapidement un cimetière ? Pas de panique, parcourez votre lecture. Les conseils énumérés dans les lignes qui suivent vous seront d’une grande aide.

Opter pour le cimetière public

On recense aux environs de 400 000 cimetières en France. Vous avez votre part parmi ceux-ci et aucune réservation plusieurs semaines à l’avance ne doit forcément pas être faite, car la mort ne prévient pas. Vous pouvez vous rendre à la commune près de chez vous pour mettre à votre disposition un cimetière où vous pouvez inhumer votre proche.

Bien entendu, il s’agit d’un cimetière public. Celui-ci est ainsi dédié à tout ressortissant français. Des demandes constituées des lettres particulières sont pourtant à soumettre auprès de la commune dans laquelle vous envisagez d’avoir un cimetière.

Demander une concession funéraire

Certaines familles souhaitent inhumer leur défunt dans le cimetière proche du lieu de résidence de celui-ci. Et dans le cas où des contraintes financières ou temporelles leur surviennent au moment du décès, il se peut que ces familles ne puissent pas emmener leur proche qui vient de décéder auprès dudit cimetière.

Si vous vous trouvez dans le même contexte, ne perdez surtout pas la tramontane car des solutions diverses s’offrent à vous, pour ne dire que la concession funéraire. Celle-ci se présente comme étant un espace dont vous pouvez bénéficier pour inhumer votre défunt pendant une durée limitée.

Cette durée est définie par la commune, mais cela ne vous empêche d’intégrer dans votre demande la durée que vous projetez d’engager la concession funéraire. De cette manière, vous et la commune pouvez trouver un juste milieu pouvant faciliter les choses.

Demander une concession en colombarium

La crémation est autorisée en France. Et si vous faites partie des familles qui préfèrent la crémation à l’enterrement, une bonne alternative à la concession funéraire s’offre à vous : la concession en colombarium. Celui-ci figure comme étant un espace doté de cages destinés à mettre les urnes funéraires. Tout comme la concession funéraire, la concession en colombarium nécessite de faire des demandes particulières aux autorités compétences et à toutes personnes concernées. D’emblée, il vous faut faire une déclaration notifiant que vous avez besoin de procéder à une demande de concession en colombarium. La commune vous soumet sans nul doute les autorisations qu’il vous faut. Les autres personnes impliquées dans votre demande de concession en colombarium sont les propriétaires du colombarium. Ceux-ci sont en mesure de garder vos urnes cinéraires pendant un temps donné, mais il faut avoir leur approbation pour éviter tout éventuel litige. Un jour ou l’autre, vous devez pouvoir mettre vos urnes cinéraires dans un colombarium plus proche la commune où votre membre de famille succombe.

À retenir :

Il faut noter que certains types d’inhumation ne sont pas encore autorisés en France. En fait partie l’aquamation. Humusation, enterrement et crémation…ceux-ci restent les types d’inhumation parmi lesquels vous pouvez choisir en France.

Veuillez cliquer ici pour voir plus d’article dans un autre blog

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *