mar. Juin 15th, 2021
crédit etudiant

Garant d’un avenir serein, d’une situation professionnelle stable mais avant tout de connaissances et d’éducation, les études nécessitent de l’argent, de beaucoup d’argent. Qui dit somme conséquente dit  financement. Les statistiques mettent en exergue que certains étudiants n’ont pas recours à une quelconque aide pour financer leurs frais de scolarité.

Mais ils sont encore nombreux à être en présence de difficultés pour joindre les deux bouts sans aide. Même avec un travail, beaucoup de jeunes n’ont pas le budget suffisant pour le financement de leurs études. C’est, d’ailleurs, l’objet de la souscription au prêt étudiant. Avoir tout ou partie de la subvention nécessaire pour la scolarisation. Achat d’ordinateurs, d’une voiture, paiement des logements étudiants, etc.

Autant de raisons à l’utilité de ce type d’emprunt. A qui est-il destiné ? Comment y souscrire ? Quel est le montant pouvant être emprunté ? Quelles sont les démarches à suivre? Quid du remboursement ? Autant de questions à éclaircir avant d’y souscrire. Là-dessus, faisons le point sur le sujet. 

Le prêt étudiant : pour qui ?

Le prêt étudiant, contrairement aux autres types de crédit, dispose de nombreux avantages. A l’instar de la carte de crédit gratuite, les taux d’intérêts peuvent également être réduits et la durée de remboursement plus longue. Comme le nom de ce crédit peut déjà y faire allusion, ce n’est pas tout le monde qui peut y souscrire. Il faut respecter certaines conditions dont :

  • Etre inscrit à l’enseignement supérieur

Vous devez présenter les documents nécessaires prouvant que vous êtes bien inscrit à l’université ou dans une institution d’enseignement supérieur. 

  • Avoir moins de 30 ans

Vous devez également avoir moins de trente ans. Ou, en fonction de la banque que vous avez choisie, ce seuil peut descendre à 28 ans. 

Le prêt étudiant : Quid de la somme empruntée ?

Si vous avez pensé financer vos études universitaires avec un prêt, vous devez d’abord étaler et exposer vos besoins sur papier. Établir cette liste vous permet de prendre connaissance du montant approximatif dont vous avez besoin pour les matériels. Vous devez également calculer vos frais de scolarité pendant la durée nécessaire de vos études.

Vous devez ensuite tenir compte des aides familiales (si vous en recevez) ainsi que de votre salaire mensuel (dans le cas où vous avez déjà un emploi partiel). Disposer de toutes ces informations vous permet de connaître le montant à emprunter. Mais en général, la somme peut varier de quelques milliers à une cinquantaine de milliers d’euros. 

En parallèle au prêt étudiant, la banque peut demander que vous souscriviez à une assurance décès, perte d’autonomie ou une assurance d’invalidité. 

Le prêt étudiant : Quid du taux d’intérêt ?

Comme évoqué plus haut, la souscription à un prêt étudiant est sujette à de nombreux avantages dont la mise à disposition du prêteur une carte de crédit gratuite. Mais le plus intéressant reste la faiblesse du taux d’intérêt. Ce taux est, bien évidemment, déterminé en fonction de la somme empruntée ainsi que de la durée du remboursement.

Mais, par rapport aux autres types de crédits, les intérêts sont minimes et sont, en général, entre 0.9% et 2%. Ce taux varie en fonction des banques et des offres en termes de services.  Quoi qu’il en soit, vous avez le comparateur pour vous prêter main forte. Aussi, n’hésitez pas à procéder à des négociations pour revoir à la baisse le montant des intérêts. 

Le prêt étudiant : Quid du remboursement ? 

Le remboursement du crédit étudiant se compose en deux parties dont voici les explications.

La première partie du remboursement a lieu durant vos études. Pendant cette période, vous bénéficiez de ce qu’on appelle « franchise ». C’est une phase où vous avez la possibilité de différer le paiement du capital emprunté. Il y a deux types de franchises : partielle et totale. La franchise partielle consiste à payer les intérêts du montant ainsi que les assurances du prêt.  La franchise totale, quant à elle, consiste à ne payer que les assurances. Le reste sera dû une fois vos études terminées. 

La deuxième partie prend place une fois que vous avez achevé vos études. La période de franchise peut durer jusqu’à 7 ans. Mais la durée totale du remboursement ne peut excéder 10 ans. 

Le prêt étudiant : Informations utiles

  • Légalement, vous avez le droit de procéder au remboursement de tout ou partie de votre prêt avant la fin de l’échéance ;
  • Dans la plupart des banques, il n’y a pas de frais de dossiers pour les prêts étudiant ;
  • Vous pouvez également obtenir une carte de crédit gratuite ;
  • Les frais de tenue de compte sont réduits. Dans certaines banques, c’est totalement gratuit.

Dans tous les cas, quelle que soit la nature du prêt que vous souhaitez souscrire, ayez l’exhaustivité des informations avant de vous décider. Banque traditionnelle ou néobanque ? Prenez également le temps de faire un comparatif des offres avant de vous lancer. Que vous décidiez de le faire en ligne ou en prenant rendez-vous dans toutes les institutions, le plus important est que vous ayez tous les renseignements avant de vous lancer.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *